Rêve de Paix

Chants : ARC 6 ; 316 ; 318 ; 714, 1
Lectures : AT : =pr.
Epître : Apc. 21,1-7 Évangile : Mt. 25,1-13

PR : Es. 65,17-25
En cette fin d’année, grise et terne, c’est des images brillantes et lumineuses que le prophète nous dessine. Ne voit-on pas les ouvriers viticoles au travail, les ouvrières agricoles qui récoltent en chantant, les enfants qui jouent et les vieux qui les surveillent, une image d’Épinal d’un pays prospère et paisible ?
La scène idyllique ne sera brouillée par aucune larme, par aucun cri, même pas un cri de bébé, tout le monde est heureux, chacun est à sa place et s’épanouit en faisant ce qu’il a à faire. Les rues de Jérusalem résonnent des chants de joie, la plaine des cris d’allégresse. Le soir chacun rentre chez lui, dans la maison qu’il s’est construite, il mange le pain qu’il a gagné et dort en paix. Il n’y a pas de maladie, ni de souffrance, les enfants ne meurent pas, et les vieux sont centenaires parce qu’ils sont de bonne santé. Lire la suite

Publicités

Pourquoi tu ne me f*** pas la paix ?

Chants : ARC 42, 1+4-6 ; 303 ; 553 ; 475
Lectures : AT : (= pr.)
Epître : Rom. 14, 7-9 Évangile : Lc 17, 20-30
PR : Job 14, 1-6

Même si aujourd’hui il ne fait pas trop gris, le mois de novembre pèse un peu sur le moral. Les nuits sont longues, les jours souvent gris et humides, le mois commence par le souvenir des morts et continue, aujourd’hui même, par l’hommage aux morts de guerre que nul entre nous n’a connus. C’est donc bien un texte pour le mois de novembre que nous venons d’entendre !
Job n’a pas le moral. Pire, il a le moral au plus bas, il déprime. Pas étonnant, toute sa vie s’est écroulée, et ses trois amis essaient de le convaincre qu’il est fautif lui-même, qu’il a sûrement commis une erreur que Dieu punit maintenant. Lire la suite

Priez sans cesse !

Chants : ARC 116, 1+5-7 ; 405 ; 608 ; 272
Lectures : AT : Ex. 34, 4-10
Epître : (Eph. 4, 22-32) Évangile : Mc 2, 1-12
PR : Jac. 5, 13-16

En lisant ces lignes, je me suis demandé, juste la durée d’un clin d’oeil, si vraiment je me trouvais encore dans la vénérable Église Réformée de France, cette forteresse du christianisme rationnel et pour le moins non-catholique. Cette Église Réformée qui en même temps, certes non pas dans les déclarations officielles mais dans la pratique et les paroles de ses membres, se défend avec vigueur contre l’Évangélisme. Et que trouve-t-on dans notre passage  ? Un manuel d’actions en toutes circonstances de la vie qui se compose de pratiques évangéliques et catholiques  ! Lire la suite

des préférences

Chants : ARC 1 ; 608 ; 530 ; 584
Lectures : AT : Ex. 20, 1-17
Epître : Rom. 14, 17-19 Évangile : Mc 12, 28-34
PR : Jac. 2, 1-13 (lu après l’introduction)

Martin Luther disait de l’épître de Jacques qu’elle est une « épître de paille », et j’imagine que plutôt que d’en remplir son matelas, il l’aurait prise pour paillasson. Ce n’est pas une lettre qui nous fait dormir paisiblement, et d’ailleurs elle m’a valu un très long temps de préparation pour aujourd’hui, une nuit raccourcie de plus. Jacques exige un comportement exemplaire et un engagement sans faute, sous peine de perdre la grâce de Dieu offerte en Jésus-Christ. Nous lisons le début du 2e chapître, qui parle non seulement de l’engagement personnel, mais aussi du reflet du Christ dans l’assemblée – donc dans le temple.
Lecture Jacques 2, 1-13 Lire la suite

cohérents ?

Chants : ARC 127  ; 181  ; 427  ; 528
Lectures : AT : Gen. 2,4b-15
Epître : 1Pierre 5, 5c-11 Évangile : Mt. 6, 25-34
PR : Gal. 5, 25-6, 10

Quel filou, ce Paul  ! Il vient juste de nous expliquer que dans la relation avec Dieu, tout se joue par la grâce, par l’amour du Christ, et que les oeuvres de la Loi ne valent rien de rien – et maintenant, à la fin de sa lettre, toute cette morale lourde revient. Il a même fait, quelques lignes plus haut, une longue liste de comportements interdits, et continue en énumérant ce qu’il faut faire. Non, pire  : comment il faut être  ! Parce que sinon, adieu paradis, bonjour l’enfer  ! Alors, la grâce seule, oublions-là  ! Nous n’avons que le choix entre l’enfer de ce monde ou l’enfer du monde à venir… Lire la suite

Rayonnants

Chants : ARC 146, 1.3.4.5  ; 523  ; 608  ; 320, 1.2.5.6
Lectures : AT : Gen. 28, 10-19a
Epître : Rm 8, (12-13)14-17 Évangile : Lc. 17, 11-19
PR : 1Thess 1, 2-10

Il y en a qui ont de grosses chevilles, là. Paul et ses compagnons chantent les louanges des Thessaloniciens, de leur foi active, de leur amour qui se met en peine, de leur persévérante espérance. Certes, ils remettent tout cela dans son cadre  : « cela nous vient du Seigneur Jésus-Christ qui vous a choisis ». Ils sont bien contents aussi de leur propre réussite, que leur prédication n’est pas restée parole, mais qu’elle est devenue puissance, action de l’Esprit Saint, et merveilleux accomplissement. Tout ce dont rève un prédicateur quand il monte en chaire, et encore plus un catéchète ou un moniteur d’École Biblique quand il prépare ses séances de KT. Et, ajoute Paul, nous sommes bien contents que cela nous est arrivé chez vous, que c’est en votre faveur que notre parole est devenue puissante. – Lire la suite

plein de grâce

Chants : ARC 136, 1-5  ; 136, 1-10  ; 577  ;
Lectures : AT : 2Sam 12, 1-10.13-15a
Epître : Eph. 2, 4-10 ou pr. Évangile : Lc. 18, 9-14
PR : Gal. 2, 16-21
Aujourd’hui, le grand thème – THE thème, comme disent les jeunes – est la grâce. Ah, comme si nous n’en parlions pas toute l’année durant  ! Enfin, nous en parlons beaucoup, c’est vrai, nous n’en parlons pas assez, surtout nous n’en vivons pas toujours.
Nous avons entendu le fameux épisode du pharisien et du collecteur d’impôts. De celui qui croyait être en règle avec Dieu, et ne l’était pas, et de celui qui se savait hors des clous et que Dieu a régularisé. De celui qui croyait ne pas avoir besoin de la grâce de Dieu et n’en eut rien, et de celui qui n’implorait que la grâce de Dieu et en reçut abondamment.
Le récit du roi David nous montre un homme qui reçevra ce qu’il mérite… mais en implorant la grâce de Dieu, il est gracié. Ce n’est pas une amnistie, car une souffrance lui est réservée, mais la sentence originelle est rejetée. Lire la suite